• Photo

Christophe Meierhans : Trials of Money

Trials of Money transforme le théâtre en une cour de justice. Le spectacle invite son public à prendre part au Tribunal spécial pour les Personnes semi-humaines afin d'entreprendre le procès d'une chose complexe appelée le plus communément « argent ». L'argent peut-il être tenu responsable de l'état désastreux du monde ?

En savoir plus

Mais comment mener un procès si tout le monde dans la salle d'audience semble être impliqué avec l'accusé ? Comment appeler l'argent à répondre de ses actes s'il ne peut pas parler de sa propre voix ? Neuf témoins seront appelés à la barre : un ex-banquier, une employée de la Banque Nationale Suisse, une personne sans-abris, une riche philanthrope, un partisan des nouvelles monnaies, une membre d'une tribu indienne d'Amérique du nord, un professeur en économie, une habitante d'un kibboutz et un criminologue danois.

Ce procès est mené comme un exercice collectif : pendant que les acteurs livrent leurs témoignages, les spectateurs peuvent intervenir et leur poser des questions. Chacun peut adopter librement le rôle d'accusateur ou de défenseur, en fonction de ses propres convictions ainsi que du déroulement de l'audience. Répondant aux accusations de fraude, extorsion, non-assistance à personne en danger, incitation à la haine et esclavagisme, l'argent est jugé à nouveau à chaque représentation. Si l'argent devait être jugé coupable, quelle serait une juste peine ?

Preliminary Hearings, un solo de la performance Trials of Money, s'articule autour de reconstitutions d'entretiens avec des témoins potentiels. Ce solo est destiné à être joué dans et dehors du contexte théâtral traditionnel, des cours universitaires, des réunions du conseil d'administration de banques, des conférences, etc.

Side Effects

×

Side Effects

Do you also support this action?

Charter for the stage artist

A statement of solidarity between artists who agree to no longer accept un(der)paid work in public activities that take place at or for organizations with fixed-income employees.
>>> handvest.org