• Photo

Gaëtan Rusquet : The eye in the light in the eye

En écho à l'oeuvre de Brancusi, Gaëtan Rusquet rend visible le désir d'absolu par la mise en lumière ou la dissimulation du réel. the eYe in the light in the eYe est une création sur commande par Europalia Romania dans le cadre de l'exposition Brancusi à Bozar.

En savoir plus

Gaëtan Rusquet explore plus précisément les autoportraits et clichés de sculptures de Brancusi. Dans ceux-ci, il voit un désir de représenter un absolu, d'arriver à l'essence même d'une forme ou d'une idée. Et plus concrètement, une volonté de jouer avec la lumière et l'ombre, une volonté de dissimuler ou de mettre en valeur des qualités pour le point de vue de la caméra. En observant l'approche de la photographie d'aujourd'hui, en particulier l'autoportrait, il voudrait jouer avec le désir de contrôler la composition d'une image. Avec l'artiste Philip Janssens, il souhaite jouer avec l'intention de construire une image d'un seul point de vue et l'impossibilité de contrôler leur multiplicité lors d'une performance.

Résidences: wpZimmer, workspacebrussels

Side Effects

×

Side Effects

research

Bernard Van Eeghem & Dolores Bouckaert receive research grant from the Flemish Government

Bernard delves deeper into Fernando Pessoa's Ode Marítima by researching how this epic poem can be translated into (moving) images. During her research, Dolores invites fellow artists to encounter her and props from previous pieces, guided by Martha Nussbaum's acclaimed work The Fragility of Goodness: Luck and Ethics in Greek Tragedy and Philosophy.


Do you also support this action?

Charter for the stage artist

A statement of solidarity between artists who agree to no longer accept un(der)paid work in public activities that take place at or for organizations with fixed-income employees.
>>> handvest.org