• Photo

Begüm Erciyas : Letters from Attica

Dans des conditions de solitude – comme peuvent en éprouver les voyageurs ou les prisonniers – les gens ont souvent eu recours à l'écriture de lettres comme moyen de communication avec leurs proches, révélant ainsi la sensation même d'être isolé. Sam Melville l'a fait depuis la prison d'Attica, où il était détenu sur base d'accusations de sabotage de biens publics en protestation contre la guerre du Vietnam, et où il allait mourir durant les émeutes de la prison d'Attica en 1971.

En savoir plus

Sa voix, et celle d'autres personnes se trouvant dans des conditions similaires, interroge la manière de relier les sensations de solitude à celle de détermination. Dans ses œuvres artistiques, Begüm Erciyas utilise souvent le son et les instructions pour accompagner le.la spectateur.ice dans une expérience aussi profondément solitaire que collective. Dans Letters from Attica, elle imagine pour la première fois un projet pour l'espace public. Des voix multiples donnent une forme personnelle aux ondes sonores. Ils inscrivent des mots dans l'espace public et génèrent des phrases imprévues. Première rencontre avec la ville, Letters from Attica est une recherche de moyens pour faire voyager une voix d'abord déclinée au singulier, vers la multitude.

Side Effects

×

Side Effects

Do you also support this action?

Charter for the stage artist

A statement of solidarity between artists who agree to no longer accept un(der)paid work in public activities that take place at or for organizations with fixed-income employees.
>>> handvest.org