• Photo
  • /
  • Vidéo

Danae Theodoridou : An Imaginary Symposium

An Imaginary Symposium est une expérience de réflexion collective en direct. Alliant les modes de sociabilité de la Grèce antique et l'intelligence artificielle, il tente de raviver nos démarches de réflexion et d'imagination communes.

En savoir plus

Un algorithme projette des phrases absurdes sur la scène, combinaisons aléatoires de mots issus de livres sur les imaginaires sociaux. Les participants au symposium s'inspirent de ces phrases pour décider à chaque fois du sujet de leur discussion. Au cours des conversations qui s'ensuivent, ils déconstruisent de manière ludique les discours sur les réalités sociales, politiques et personnelles qu'entraîne cette thématique.

Le point de départ d'An Imaginary Symposium est le symposium de la Grèce antique en tant qu'archétype du partage des connaissances et de la création des discours en Occident. À l'époque, le symposium était une sorte de fête, un rassemblement social où l'on discutait des enjeux communs en buvant et en mangeant. De nos jours, le terme renvoie plutôt à une autorisation, voire à une commercialisation des connaissances. An Imaginary Symposium formule des remarques sur les utilisations actuelles du symposium en se concentrant sur la performativité de la pensée. En déplaçant l'attention des contenus « innovants » vers les biens communs et la pratique de la pensée en direct, il cherche à créer les conditions permettant de concevoir collectivement des visions du présent et de l'avenir. En ce sens, il s'agit également d'un exercice de démocratie, réécrivant de manière ludique « qui a la capacité de voir et le talent de parler », en dialogue avec la conception de la valeur politique de l'art de Rancière à travers un « (re)partage du sensible ».

An Imaginary Symposium atteint son public sous deux formes distinctes, mais connexes : une pièce de théâtre (version scénique) et un spectacle interactif auquel prend part le public (version participative). Dans la version scénique, sept interprètes femmes (plutôt que seulement des hommes, comme c'était le cas en Grèce) expérimentent les récits et l'esthétique présents afin de soulever des questions d'intérêt commun. Dans la version participative, recourant à des moyens similaires et poursuivant des objectifs complémentaires, dix membres du public et deux interprètes/assistants sont guidés pas à pas par Kate (une voix algorithmique), créant leur propre symposium sur le vif.

Side Effects

×

Side Effects

research

Bernard Van Eeghem & Dolores Bouckaert receive research grant from the Flemish Government

Bernard delves deeper into Fernando Pessoa's Ode Marítima by researching how this epic poem can be translated into (moving) images. During her research, Dolores invites fellow artists to encounter her and props from previous pieces, guided by Martha Nussbaum's acclaimed work The Fragility of Goodness: Luck and Ethics in Greek Tragedy and Philosophy.


Do you also support this action?

Charter for the stage artist

A statement of solidarity between artists who agree to no longer accept un(der)paid work in public activities that take place at or for organizations with fixed-income employees.
>>> handvest.org