© Emma Dowdell

Yasmina Reggad

vit à Bruxelles et travaille entre Bruxelles et Algers.

Yasmina Reggad est une commissaire indépendante, autrice et artiste de performance basée à Bruxelles (Belgique). Elle est diplômée d'un Master en Histoire du Moyen-Âge de La Sorbonne. Elle est co-fondatrice et actuellement curatrice de la résidence d'artistes aria (artist residency in algiers) en Algérie. Elle a précédemment travaillé à Delfina Foundation (G.-B.) et Art Dubai Projects (EAU). Yasmina Reggad est la co-commissaire du pavillon français de la 58e Biennale de Venise, représenté par l'artiste Zineb Sedira.

Ses recherches se concentrent sur le concept de futurité, mobilisent des systèmes de connaissance et modes de production artistique alternatifs, et explorent des méthodologies performatives inspirées des systèmes de notation propres à la dance et la performance.

Ces dernières années, Yasmina Reggad a développé des projets artistiques qui embrassent différents genres depuis la lecture-performance, en passant par la dance et l'intervention sonore. Cette série de performances et partitions basées sur des corpus d'archives audiovisuelles et documentaires, fonctionne comme une alternative à la pratique de l'écriture essayistique. La performance in-situ she refused to be what she was told she was (2018, The Breeder Gallery, Greece) active les œuvres sur papier de l'artiste Navine G. Khan-Dossos ; IF-THEN GOTO (2017, Art Dubai, UAE), en collaboration avec la danseuse Lana Fahmi, est une chorégraphie algorithmique composée à partir des diagrammes, instructions et archives de performances de l'artiste émirien Hassan Sharif.

Yasmina Reggad a récemment présenté les deux premiers épisodes de son dernier projet we dreamt of utopia and we woke up screaming a récemment été présenté au Kaaistudio's (Belgique), au Jeu de Paume (France), à Tabakalera International Centre for Contemporary Culture (Espagne) et à la Biennale Warszawa (Pologne).

Yasmina Reggad est Fellow 2019-2020 du Sundance Institute Theatre Program.

Yasmina Reggad travaille également comme dramaturge et a collaboré avec la chorégraphe Ioanna Angelopoulou, le danseur-chorégraphe Trajal Harrell le l'artiste de performance Carlos Azeredo Mesquita.

En tant que curatrice, Yasmina Reggad a conçu des expositions, des projections, des performances, des programmes éducatifs et des conférences dans des institutions internationales comme CENTQUATREPARIS (France), Tate Modern (G.-B.), Institute of Contemporary Arts (G.-B.) et la biennale DJART (Algérie). Par ailleurs, elle publie régulièrement des essais sur l'art contemporain et la performance.

Yasmina Reggad est membre active des Headquarters of The Mouvement en Belgique.

Side Effects

×

Side Effects

Do you also support this action?

Charter for the stage artist

A statement of solidarity between artists who agree to no longer accept un(der)paid work in public activities that take place at or for organizations with fixed-income employees.
>>> handvest.org