© Danae Theodoridou

Danae Theodoridou

°1978, Grèce, habite et travaille à Bruxelles.

Danae Theodoridou crée des performances, écrit et organise des cadres pour la recherche artistique. Son intérêt principal réside dans l'utilisation et la performativité du langage. Comment des récits (oraux et écrits) prennent forme sur scène, sur le papier et dans la vie quotidienne.

Ces quatre dernières années, elle s'est particulièrement intéressée à la notion d'« imaginaires sociaux » ; la déconstruction ou la réinvention d'idées et d'hypothèses qui sous-tendent notre coexistence sociale. Dans ce cadre, elle a créé deux performances One Small Step for a Man: Hello, Goodbye (2015) et Earth in 100 Years (2016) ainsi qu'une performance-conférence : Something Dreamy (2016). En 2018, An Imaginary Symposium a été présenté pour la première fois à VEEM House for Performance aux Pays-Bas.

Le parcours artistique de Danae a été soutenu par des organisations et institutions comme AHRC, Greek General Secretariat for Youth, Union Européenne, Communauté flamande, PACT Zollverein, Kunstencentrum BUDA (Kortrijk), wpZimmer, BIOS, Cacoyannis Foundation, Athens & Epidaurus Festival e.a.

www.danaetheodoridou.com

Side Effects

×

Side Effects

research

Bernard Van Eeghem & Dolores Bouckaert receive research grant from the Flemish Government

Bernard delves deeper into Fernando Pessoa's Ode Marítima by researching how this epic poem can be translated into (moving) images. During her research, Dolores invites fellow artists to encounter her and props from previous pieces, guided by Martha Nussbaum's acclaimed work The Fragility of Goodness: Luck and Ethics in Greek Tragedy and Philosophy.


Do you also support this action?

Charter for the stage artist

A statement of solidarity between artists who agree to no longer accept un(der)paid work in public activities that take place at or for organizations with fixed-income employees.
>>> handvest.org